Services à l'international

Toute la gamme des services touchant l’exploitation et la gestion des réseaux ferroviaires

  • Les vastes compétences de notre groupe des Services à l’international couvrent tout l’éventail des offres précitées. Cette compétence multidisciplinaire permet à CANAC d’agir partout dans le monde en fournisseur à guichet unique de solutions ferroviaires. Ces offres combinant nos multiples compétences peuvent revêtir différentes formes :

  • Des analyses des processus et des activités, ainsi que des études de faisabilité de projets visant à déterminer de quel apport seront les améliorations envisagées. Ces projets mettent en œuvre des équipes en développement d’entreprise spécialisées en exploitation ferroviaire, matériel roulant, infrastructure, gestion des matériaux et finances.

  • Des services de gestion et d’exploitation de chemins de fer de grande ligne. Depuis 1971, les spécialistes de CANAC qui réalisent ces projets mettent en œuvre les vastes connaissances en exploitation et maintenance de grandes lignes qu’ils tirent de leurs longues années d’expérience au service de réseaux aussi compétitifs que les réseaux nord-américains de classe 1.

  • Des services de restructuration et de planification du transport ferroviaire.  CANAC a contribué à la réussite de programmes de restructuration menés dans différents pays comme la Turquie, la France (SNCF Fret), l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, le Kenya, la Russie, la Bosnie- Herzégovine, l’Argentine, la Croatie et l’Indonésie. CANAC a également collaboré avec DB Cargo en Allemagne à la définition de nouveaux processus d’entreprise et d’interfaces entre systèmes, dans le cadre de la mise en œuvre du système « Objectif fiabilité » (SRS).

Réalisations

Les réalisations présentées ci-après sont un bon panorama des services complets que CANAC offre au niveau international :

Australie

Voir Pilbara Rail dans la rubrique « Études de capacité ferroviaire ».

Asie

CHINE

Transfert de technologie – Centre de contrôle en ligne

CANAC a élaboré et dispensé une formation sur le « Centre de contrôle en ligne » à dix représentants du ministère des chemins de fer chinois (MOR).  Ce programme se divisait en trois modules :

  • Organisation du centre de contrôle en ligne;
  • Exploitation du centre de contrôle en ligne;
  • Exploitation du centre de données en appui au centre de contrôle en ligne.

Le centre de contrôle en ligne (CCL) a la charge de toutes sortes de matériel informatique, de systèmes de télécommunications et de logiciels. Il participe en outre à la mise en place des procédures de recueil des informations sur le terrain, à la surveillance de la performance des systèmes et à l’analyse des problèmes dans les applications. Le personnel du CCL présente donc dans son profil une connaissance aussi poussée des systèmes informatiques que des procédures et méthodes d’exploitation ferroviaire.

Système d’information sur la gestion des installations fixes

À tous les stades du projet mené par Tec Trend Engineering (Chine), CANAC a apporté ses conseils techniques et son expertise ferroviaire, assurant notamment la validation et l’étalonnage des modèles de façon que la mise en œuvre du sous-système de modélisation de la voie se fasse de façon aussi efficace que possible. Plus précisément, CANAC :

  • a assisté Sino Rail dans la mise au point des logiciels d’interface avec les systèmes conservés par le ministère;
  • a fourni à Reattach (sous-traitant) les informations nécessaires sur les caractéristiques que devaient avoir les plates-formes matérielles et logicielles pour permettre de créer le sous-système de modélisation de la voie;
  • a fourni au ministère la documentation du sous-système de modélisation de la voie, les modèles mathématiques ainsi que la méthode d’obtention du résultat et ce résultat lui-même;
  • a apporté son assistance à l’intégration du système, notamment pour l’étalonnage des modèles, leur vérification et la fixation de seuils ou de niveaux ; 
  • a fourni une supervision et une assistance au stade de la mise en œuvre et de la réception, a donné une  formation assurant l’utilisation efficace du système, et a fourni une assistance pour la ligne d’assistance téléphonique « après-vente ».

Le ministère chinois des Chemins de fer (MOR) voulait optimiser sa planification de l’entretien de la voie.  Il lui fallait pour cela un système d’information sur la gestion des installations fixes qui comprenne : a) une base de données réunissant toutes les données sur la maintenance, l’état et les inspections de la voie; b) un sous-système de modélisation de la voie comprenant des modèles de prévision analytique pour les principaux éléments et paramètres de la voie : rail, nivellement, traverses et ballast; (c) une fonction de consignation qui permette d’utiliser les données fournies par les modèles analytiques.

INDE

Relèvement de vitesse et étude de faisabilité technique

CANAC a effectué une étude de faisabilité dont l’objet était de voir l’avantage : 1) d’égaliser les vitesses sur le corridor Bilaspur – Nagpur, en faisant rouler les trains de marchandises à la vitesse des trains de voyageurs; 2) d’augmenter la charge par wagon en vue de désengorger ce corridor. Une analyse de capacité de cet axe très chargé, qui voit passer 180 trains par jour, a été effectuée à l’aide de l’outil de modélisation du trafic RAILS2000™ de CANAC.

INDONÉSIE

Examen et classement par ordre priorité des éléments du plan d’investissement et d’amélioration de la performance des Chemins de fer indonésiens (Perumka).

Financée par la Banque mondiale, cette étude avait pour but de formuler pour Perumka un programme d’investissement à moyen et long termes, et de déterminer les améliorations à apporter dans l’exploitation du chemin de fer. L’étude effectuée par CANAC s’est déroulée en parallèle à d’autres qui portaient sur des problèmes d’ordre institutionnel existant dans les relations entre Perumka et le gouvernement indonésien, et en même temps qu’une étude de capacité du corridor Bandung-Jakarta.

MALAISIE

Étude d’exploitation ferroviaire

Dans le prolongement de la mission de conseil technique accomplie en 1996 dans le cadre de l’acquisition des KTMB par MU, CANAC  a détaché une équipe chargée avant tout de mettre en place les systèmes, méthodes et modifications aux formules de services qui s’imposaient pour améliorer l’efficacité, la productivité et augmenter les recettes.

En s’appuyant sur les conclusions d’un premier examen/audit technique des possibilités de croissance et de marchés nouveaux s’ouvrant à KTMB, l’équipe CANAC a établi un plan d’exploitation et d’affaires fixant l’ordre de priorité et l’importance des modifications à effectuer. La mise en œuvre de ce plan d’exploitation s’est faite avec la poursuite de la participation de CANAC à la gestion opérationnelle du chemin de fer.

PHILIPINES

Gestion de l’exploitation d’une desserte ferroviaire

En vue de réduire l’engorgement de ses installations portuaires et d’améliorer le service offert aux compagnies maritimes et aux exportateurs, International Terminal Services Inc (ICTSI) a décidé de créer et d’exploiter un terminal fluvial à conteneurs à Calamba, ainsi que de relier IDC par une desserte ferroviaire dédiée sur un tronçon de 56 km du réseau des Chemins de fer nationaux philippins (PNR). CANAC a joué un rôle important dans le démarrage de cette desserte, notamment au niveau de la gestion de l’exploitation, des approvisionnements, et de la fourniture d’un enrailleur pour la remise en voie des véhicules déraillés. 

CANAC a été chargée également de mettre en place les procédures destinées à assurer la sécurité et l’efficacité du service ferroviaire, de même que la surveillance de sa performance.

Afrique subsaharienne

GUINÉE

Gestion de l’exploitation du Chemin de Fer de Boké (CFB)

En 1973, la société Halco Mining de Pittsburgh, consortium regroupant ALCOA et ALCAN, a mis en exploitation une mine de bauxite en Guinée (Afrique occidentale). CANAC a été retenue comme exploitant de la desserte ferroviaire de cette mine et a collaboré pendant 25 ans à ce projet.

KENYA

Assistance technique à la société Magadi Soda

CANAC a apporté son assistance, sur le plan technique et en matière de gestion, à la création et à l’exploitation des 603 km du Magadi Rail (MR), premier chemin de fer privé du Kenya. En même temps que la mise en place réussie d’un service ferroviaire fiable et économique, CANAC a réalisé un transfert de connaissances et de compétences à la direction et au personnel de la société, qui a pu ainsi prendre en charge tous les aspects de l’exploitation de ce chemin de fer. Deux audits effectués par la suite par CANAC (à la demande du groupe britannique auquel la Magadi Soda appartient) ont confirmé que les résultats d’exploitation du chemin de fer avaient continués de progresser après le départ des spécialistes de CANAC.

ZIMBABWE

Développement des compétences en gestion et supervision

CANAC a réalisé une étude de diagnostic approfondie de l’exploitation des Chemins de fer nationaux du Zimbabwe (NRZ). Des programmes de travail et des repères de performance précis, assortis du lancement de projets pilote, ont été établis dans différents secteurs de l’exploitation et de la gestion des NRZ. CANAC a également assisté les NRZ dans l’élaboration de leur concept de planification d’entreprise et dans la préparation de leurs plans quinquennaux.

Afrique du Nord et Moyen-Orient

ALGÉRIE

Étude de faisabilité d’un système de transport de conteneurs pour la SNTF

Pour le compte de la Société Nationale des Transports Ferroviaires (SNTF), CANAC a effectué une étude de viabilité concernant un système efficace de transport par fer de conteneurs, dont l’exploitation devait être assurée dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Assistance technique, contrôle et supervision de la construction de la voie et des ouvrages de la ligne devant relier Ain M’Lila à Tebessa

CANAC pilote actuellement un consortium qui apporte à la SNTF une assistance technique dans la réalisation des 180 km de la ligne AIN M’LILA-TEBESSA. Dans cette mission d’une durée de trois ans, CANAC a pour mandat d’examiner et d’approuver les études de réalisation, de surveiller la construction de la voie et des ouvrages, ainsi que d’assurer le contrôle des coûts et des délais.

MAROC

Étude et audit de sécurité du réseau ferroviaire 

CANAC a effectué un audit de sécurité, et les études particulières s’y rapportant, pour l’ensemble du réseau ferré de l’Office National des Chemins de Fer marocains (ONCF). 

Cet audit de sécurité portait sur les aspects suivants : 1) diagnostic de l’actuel système de sécurité; 2) appréciation du système; 3) révision et amélioration du règlement de sécurité; 4) programme d’élévation et d’entretien du niveau de fiabilité des ressources humaines; 5) audit de performance; 6) investissements; 7) études particulières.

TUNISIE

Étude de faisabilité d’un transport de phosphogypse

Pour le compte d’une société chimique, CANAC a réalisé une étude de faisabilité concernant un système de transport ferroviaire de matières résiduelles à acheminer jusqu’à un site de décharge situé à une trentaine de kilomètres de l’usine.

Assistance technique à la création d’une unité d’affaires Transport de phosphates (phases I et II)

Phase 1 : étude de la rationalisation et de la modernisation du transport par fer des phosphates.  CANAC a apporté à la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT) une assistance technique dans l’établissement des prévisions de transport des phosphates sur le court, le moyen et le long termes.

Phase 2 : CANAC a apporté à la SNCFT son assistance technique dans la création d’une « unité d’affaires » chargée du transport des phosphates.

TURQUIE

Projet de restructuration des effectifs des Chemins de fer d’État turcs (TCDD)

CANAC a fourni aux TCDD des services de conseil dans la restructuration de leurs effectifs.
La mission de CANAC était de concevoir la restructuration de la masse salariale des TCDD, d’en évaluer la faisabilité et de calculer les coûts et les avantages d’ajustements d’effectifs opérés en cours de période de restructuration. Ce travail comprenait la préparation d’un plan social destiné à limiter l’impact des licenciements du personnel dont la présence serait devenue superflue, ainsi que l’élaboration du cadre général de mise en œuvre de la restructuration.

Europe

BOSNIE-HERZÉGOVINE

Élaboration du plan d’affaires des chemins de fer

CANAC a piloté un projet financé par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), qui visait à aider les trois réseaux ferrés de Bosnie-Herzégovine (ZRS, ZBH et ZHB) à se doter d’un plan d’affaires et de méthodes comptables devant leur permettre d’atteindre leurs objectifs de productivité.

CROATIE

Restructuration du réseau ferré

Le gouvernement croate a entrepris de redéfinir le rôle, les objectifs et les priorités des Chemins de fer croates (HZ) pour les adapter à l’économie de marché. Le grand objectif de cette étude de restructuration financée par la Banque mondiale était de doter le pays d’un chemin de fer qui répondrait à ses besoins et serait solide économiquement et financièrement. L’équipe de consultation mise en place par CANAC a aidé le gouvernement croate et les HZ à définir des options viables et à mesurer les conséquences de chacune.

ALLEMAGNE

Gestion du transport

DB Cargo avait acquis les droits d’utilisation du système Objectif fiabilité (SRS) pour améliorer l’efficacité de son exploitation. CANAC a été retenue pour déterminer à quels processus d’entreprise DB Cargo pourrait appliquer SRS, l’outil technologique le plus évolué du monde pour l’exploitation ferroviaire. CANAC a apporté aussi son assistance dans les activités suivantes :

  • Étude de nouveaux processus d’entreprise pour DB Cargo.
  • Avec SRS comme guide, assistance à la conception d’un système supportant les nouveaux processus d’entreprise de DB Cargo.
  • Assistance à la conception des interfaces entre le nouveau système et les systèmes préexistants.

D’autres services de soutien technique ont été apportés, notamment en élaboration de plans de mise en œuvre, en formation et en soutien à l’entrée de données dans les tableaux.

À propos de SRS : le système SRS repose sur une technologie moderne et facile d’emploi. SRS améliore chaque aspect de la prestation de service, depuis la définition des engagements envers les clients jusqu’à la prise de commande et la prestation du service, en passant par la facturation et le recouvrement. Contrairement à bien d’autres systèmes, SRS travaille à partir des plans d’acheminement détaillés de chaque envoi pris individuellement.

ROUMANIE

Formation en gestion et leadership pour les dirigeants

CANAC a créé un programme de formation sur le leadership et la gestion du changement pour les dirigeants de chemins de fer, qui a été dispensé aux dirigeants de la Société Nationale des  Chemins de fer Roumains (CFR), de sa division Infrastructure (CFR S.A.), de sa division Marchandises (MARFA), de sa division Voyageurs (Calatori), et à du personnel du ministère des Transports.

Système de gestion du trafic ferroviaire

CANAC a effectué en coopération avec les CFR une étude de viabilité concernant la mise en place d’un système ultramoderne et éprouvé de gestion du trafic ferroviaire, en vue d’augmenter la productivité, l’efficacité et la sécurité du transport sur le réseau des CFR. 

ROYAUME-UNI

Étude de transport

CANAC a effectué une étude de transport pour un important producteur de soude. L’étude consistait à analyser à la fois l’exploitation du transport par fer et l’exploitation du matériel roulant.

Amérique latine et du Sud

ARGENTINE

Conseils en gestion et en exploitation au concessionnaire de la ligne Roca

Dans ce contrat de cinq ans, CANAC a apporté son expertise en gestion et en exploitation au consortium Loma Negra, concessionnaire de la ligne Roca.  CANAC a effectué un diagnostic en profondeur de l’exploitation de la ligne, puis a défini, dans un plan d’action et un programme d’investissement détaillés, la stratégie d’exploitation et les niveaux de dotation en personnel nécessaires. Durant ces cinq ans, CANAC a également transféré son savoir-faire en exploitation ferroviaire à l’équipe de gestion de la ligne.

BOLIVIE

Assistance technique aux Empresa Nacional de Ferrocarriles (ENFE)

Financé par la Banque mondiale, ce projet, pour lequel CANAC était le consultant principal, a réuni une équipe de spécialistes de haut calibre en exploitation ferroviaire, en finances, en marketing et en ressources humaines, qui ont aidé la direction de ENFE à faire passer le chemin de fer d’une logique axée sur l’exploitation à une logique axée sur la viabilité commerciale dans une économie de marché.

BRÉSIL

Étude de préfaisabilité de la privatisation de lignes de transport massif

CANAC a été retenue par la Mineraçoes Brasileiras Reunidas S.A. (MBR), importante société minière brésilienne et principal utilisateur des lignes à voie large SR-3 et SR-4 des Chemins de fer fédéraux brésiliens, pour effectuer une étude de viabilité économique et technique de ces deux lignes.

Dans cette étude, CANAC s’est penchée sur les principaux problèmes touchant l’exploitation, la gestion et les finances, dans le but de formuler la réponse que présenterait un consortium mené par la MBR à l’appel d’offres lancé pour la privatisation des deux lignes.

MEXIQUE

Étude de la réfection de la ligne secondaire de Nogales à El Tajo

Étude, réalisation des travaux et exploitation d’une ligne électrifiée à voie double de 133 km, aptes à assurer le transport de 50 millions de voyageurs par an.

CANAC avait pour mission l’assistance technique dans les domaines de l’ingénierie, de l’intégration des systèmes, de la formation du personnel, avant d’assurer ensuite l’exploitation de la liaison rapide sur une période de 11 ans. CANAC a effectué les études qui ont permis de définir la mission et la vision de cette desserte voyageurs, sa fréquentation, les comptes pro-forma, le plan d’exploitation et la stratégie de marketing.

Assistance technique pour la concession d’un port et d’une ligne ferroviaire

L’État de Baja California a retenu les services d’assistance technique de CANAC dans la recherche d’un concessionnaire pour la construction et l’exploitation d’un port et de la ligne ferroviaire qui le reliera au réseau ferré américain. 

Russie et CEI

KAZAKHSTAN

Étude de transport par rail

CANAC a été retenue par PetroKazakhstan pour déterminer les coûts  actuels du transport par rail du pétrole et des produits dérivés, avec chiffrage des coûts d’exploitation et en immobilisations.

PetroKazakhstan est un important producteur privé de pétrole brut et de produits dérivés au Kazakhstan. Un oléoduc appartenant à l’État achemine la production du champ d’extraction de Kumkol jusqu’à la raffinerie de Chymkent, à 727  km de là. À Chymkent, une moitié environ du pétrole est raffinée et expédiée par rail sur le réseau ferré national Temir Zholy (TZ) vers différents points du pays. L’autre moitié est acheminée par wagons-citernes sur ce même réseau pour l’exportation.  

Étude d’acquisition de wagons-citernes

CANAC a été mandatée par PetroKazakhstan pour déterminer la façon la plus économique d’étoffer son parc de wagons-citernes pour le transport de ses produits pétroliers.
Voir aussi le projet d’expansion de production de soufre de TCO  et l’étude de faisabilité concernant un service voyageurs, dans la rubrique « Planification de capacité ».

RUSSIE

Projet de modernisation des Chemins de fer russes

Dans le cadre de ce projet, CANAC a effectué des études portant sur :

La restructuration de l’entreprise et de sa direction, dans l’objectif de dégager de façon précise les choix possibles de politique et de gestion qui mettraient les chemins de fer russes en état de jouer un rôle dans l’économie de marché émergente.

La formation des dirigeants et le redéploiement des effectifs, avec un double objectif : 1) formuler les principes et les programmes de formation devant permettre à la direction des Chemins de fer russes d’adapter ses  compétences à l’économie de marché; 2) élaborer une doctrine de ressources humaines qui réponde aux réalités de la nouvelle économie.

Dans ce cadre, CANAC a défini les objectifs et les rôles respectifs de l’État et des chemins de fer dans une économie de marché; a défini et distingué par nature les différents rôles joués actuellement par l’État en tant que propriétaire, exploitant, contrôleur financier et client important des chemins de fer; a dégagé les choix organisationnels s’offrant à la direction pour établir une relation commerciale viable entre l’État et les chemins de fer; a défini les domaines respectifs de compétence et de responsabilité; a formulé les grandes politiques financières applicables au secteur ferroviaire; a examiné la structure actuelle de la direction générale et a recommandé des structures nouvelles favorisant une plus grande orientation vers le marché.

Projet Transrail

SÉNÉGAL, MALI

Du mois d'octobre 2003 à avril 2007, CANAC a assumé la gestion entière du chemin de fer Transrail SA et a été responsable de diriger le personnel local nécessaire pour gérer efficacement le personnel estimé à 1 526 employés. CANAC a été responsable de tous les aspects de la gestion du chemin de fer incluant :

• Administration générale
• Organisation et planification
• Exploitation
• Réhabilitation et Entretien de la voie
• Réhabilitation et Entretien du matériel roulant (25 locomotives, 700 wagons et des voitures passagers)
• Finance
• Marketing

CANAC a été responsable de mettre en fonction la nouvelle concession, de négocier les ententes, de sélectionner le personnel, de réhabiliter la matériel roulant, de débuter et gérer les opérations, de choisir l'équipe de gestion locale et de permettre le transfert de connaissances.

CANAC a transféré ses connaissances dans les domaines techniques et de la gestion au personnel local avec succès. Les nouvelles technologies de CANAC, tel que le système de gestion pour le contrôle de la circulation ferroviaire (TRACman), ont été introduits afin de supporter la nouvelle structure.

Pour ce projet de concession, CANAC a mit une équipe de spécialistes de haut calibre sur place en opérations ferroviaires, gestion, ressources humaines, finance et marketing afin de permettre au projet d'être commercialement viable et orienté vers les marchés prometteurs et d'assurer par conséquent le succès de cette concession.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur nos produits et services,
appelez-nous au 1 800 588-4387 ou envoyez-nous un courriel: [email protected].

Les Services ferroviaires CANAC Inc. est une société faisant partie du groupe des Compagnies Savage.

Notice légale - Soutien technique
 
© 2009 - Tout droits réservés - CANAC inc.